Fabriquer facilement quelques « SWAG » et trackables à déposer dans des géocaches (Bidouille)

Dans cet article, je vous propose de réaliser très facilement un série de « SWAG » ou des « signatures » à mettre dans des caches pour réaliser vos échanges et remplir vos propres boites. Avec la même base graphique, nous allons fabriquer deux sortes d’objets. Nous allons en profiter pour fabriquer et configurer un TB que nous allons pouvoir placer en même temps dans plusieurs caches. Alors prenez vos plus beaux ciseaux et c’est parti pour un atelier bricolage !

20180813_144005

Un petit échantillon de la production

Des SWAG ? Késako ?

Pour ceux qui auraient dormi au fond de la classe lors des autres articles, un SWAG veut dire « Stuff We All Get », c’est à dire plus ou moins « les trucs qu’on a tous ». Ce sont de petits objets que l’on échange dans les géocaches, mais qui ne comportent pas de numéro de suivi. Mais nous verrons à la fin de l’article, que l’on peut également fabriquer un « trackable » qui, lui, comporte un numéro de suivi. Toutefois, dans ce cas, le but sera de distribuer largement notre objet, qui pourra être découvert, logué et conservé, et qui ne sera pas un objet voyageur classique.

20180811_154254

Une poignée de « SWAG » parmi tant d’autres. Peut-être que certains se reconnaîtront 😉

Le concept :

Nous allons imprimer ou dessiner des images que nous allons coller sur un petit objet. Ici, j’ai choisi deux supports : des capsules de bière et des billes plates en verre. L’intérêt de ces deux objets est leur prix… Pour le premier ce sera de la récupération, mais nécessitera un peu plus de travail et pour le second ce n’est pas très cher (surtout si vous passez par votre vendeur chinois préféré :p). Vous pouvez bien sûr utiliser beaucoup d’autres supports. Mais ce sont ces deux-là que j’ai le plus souvent rencontré dans des caches.

36722376_10211828143806188_9186196251639545856_n

La série de caps sur les Créatures cachées, par Socole

Pour le motif, vous n’avez que l’embarras du choix ! Je vais en faire quelques-uns au motif des « Hidden Creature » (j’avais eu la même idée que Socole 😉 ), l’animation de l’été; ainsi qu’une série d’objets « signature » à l’effigie de mon avatar (je vous assure que je n’ai pas un égo surdimensionné, mais j’aime bien trouver ceux des autres dans les caches); et enfin une poignée de « SWAG » avec un QR code dirigeant vers le blog (il faut bien se faire un peu de pub :p). Les deux derniers ne seront pas vraiment des « SWAG », car je vais y ajouter un code trackable, histoire d’augmenter un peu l’intérêt de l’objet. Mais nous verrons cela à la fin.

20180804_170227

Quelques billes de verre avec des motifs divers et variés, mais pourquoi pas votre avatar.

Je suis absolument nul, aussi bien sur la partie « graphisme », que sur la partie « travaux manuels », donc je vais également vous montrer les créations de Socole.

36571967_10211828145206223_948851364807573504_o

Peut-être aurez-vous la chance de trouver les « caps » de Socole

Le matériel nécessaire  :

  • Des capsules de bières (+ éventuellement une bombe de peinture)
  • Des billes de verre plates incolores
  • Une imprimante ou de quoi dessiner
  • Une colle type « vernis-colle », mais une autre colle relativement liquide fonctionnera aussi
  • Des ciseaux ou un cutter
  • Un numéro trackable si vous voulez faire de votre objet un trackable
  • du vernis-bois incolore pour extérieurs ou de la résine
20180705_131948

Les billes plates qui vont servir de support

La conception des graphiques :

Avant toute chose, nous allons concevoir quelques images pour nos SWAG. Il y a évidemment l’option Gimp ou Photoshop qui fonctionne à merveille, mais ici je vais détourner un outil pour faire facilement et surtout très rapidement beaucoup d’images simples : c’est le même site web (Mia Mai) qui m’avait servi à faire les badges de mon sac. Ajouter une image, un logo, des textes multiples avec des polices sympas et des jeux d’ombres ou des contours personnalisés sera extrêmement facile. L’inconvénient c’est que l’on ne peut ajouter qu’une seule image et qu’évidemment il y a quelques limites techniques. Quand je veux une image plus complexe, je contourne un peu le problème en utilisant GIMP, en parallèle, pour faire certains motifs que j’insérerai dans l’application Mia Mai par la suite. Je ne referai pas un tuto pour vous en servir, il y en a un sur la page de la fabrication des badges.

2018-07-06 (1)

Le système Mia Mai, détourné, pour faire les designs très rapidement

La taille 25mm est parfaite pour les capsules de bière, alors que pour les billes plates il faudra prévoir un motif plus petit sur ce même disque de 25mm. Pour ma part j’ai opté pour des motifs basiques pour les billes de verre. Sachant que de toute façon les billes ne sont pas rondes, ne vous embêtez pas avec le contour de votre image.

20180704_205010

Les motifs pour les billes de verre plates

Attention, pour les capsules de bières l’image finale déborde des 25mm. Il faudra donc faire un trait de découpe à la bonne taille. J’utilise donc l’icône « cercle » à la taille de l’image. (« Montrer icône », puis faire défiler jusqu’à la fin, choisir le cercle vide, le faire coïncider avec le tour de l’image et choisir la couleur que l’on souhaite (noir ou gris clair, par exemple)).

20180722_173625

Les pages imprimées, avec un cercle permettant la découpe à la bonne taille

Préparation des capsules de bières :

La première étape consiste à collecter les capsules : a priori, ce n’est pas l’étape la plus compliquée. Si en plus vous fournissez les bières, vous devriez trouver de l’aide parmi vos amis. Attention ! Il faut ABSOLUMENT éviter les bières de mauvaise qualité style Kro et compagnie… Non pas que vos « SWAG » soient de mauvaise qualité, mais vos amis ne reviendront pas vous aider à récupérer de nouvelles capsules. Voici quelques exemples de ce que vous pouvez utiliser pour vos réalisations :p

DSC07108

Attention au choix de la bière !

Et évidemment vous pouvez vous évitez tout le travail qui va suivre en achetant des capsules de bière neuves. (ps : j’ai pris un lien au hasard chez mon marchand en ligne préféré… mais à vous de comparer les prix et les volumes… moi, je préfère boire de la bière ;))

Après un lavage et séchage des capsules, j’ai passé mes capsules à la bombe, recto verso. J’ai choisi un noir mat et je trouve que ça rend vraiment bien. Évidemment, faites cela dehors, tout en portant un masque (j’aime bien celui de Zorro !).

20180722_113430

Lavage et séchage de la récolte

J’ai tenté une seconde méthode qui ne fonctionne pas du tout : poncer les capsules à la Dremel. Conclusions : ça prend beaucoup de temps, il reste de la peinture sur les côtés et en plus les capsules rouillent. Bref, à éviter :p

À noter qu’il est également possible d’obtenir des capsules plates si vous le préférez avec une pince et un marteau.

 

Découpage/collage des images :

Dans les deux cas, j’utilise du vernis-colle (la même que pour le transfert d’images sur le bois). L’intérêt est que, comme son nom l’indique : ça colle, mais en même temps ça apporte une couche de vernis. Bon, ça, c’était en théorie, parce qu’en pratique, la protection du vernis-colle est trop modeste pour des SWAG, qui passeront quelque temps dehors. Donc je vais appliquer une généreuse couche de vernis-bois extérieur sur mes SWAG.

20180722_110032

Ma série « Hidden Créatures » en version SWAG en cours de confection

Pour la découpe, il existe les « poinçonneuses » qui ont la bonne dimension. Cela peut être pratique, si vous comptez vous lancer dans la production industrielle… et que vous buvez beaucoup de bières :p

Socole m’a dévoilé son secret, aussi je te le confis uniquement à toi, fidèle lecteur parmi les fidèles ! Elle utilise de la résine, et effectivement la méthode apportera une meilleure protection et une finition plus douce… Mais que veux-tu, il me reste 2 litres de vernis à écluser… Simplement, la finition mate aurait été plus sympa.

Pour les billes plates, je fais l’inverse. Je colle en premier puis découpe après à la bonne taille. Et enfin je mets également une couche de vernis extérieur pour protéger l’image.

20180801_200601

Une bonne couche de vernis incolore pour le bois et c’est parti !

Que notre Travel bug conquière le monde ! :

Il y a des objets trackables uniques qui voyagent de cache en cache, et il y a des trackables qui ont comme vocation d’être découverts, mais de rester entre vos mains. C’est, par exemple, le cas du trackable qui est sur votre voiture, votre sac à dos ou votre chien. Ici, nous allons mixer les deux. Notre trackable restera virtuellement entre nos mains, mais sera diffusé en nombre dans les caches. Libre aux géocacheurs de le conserver ou de le mettre dans une autre cache. Ainsi, il pourra être découvert, mais ne pourra pas ni être grabbé (attrapé),  ni être déplacé.

Il faudra donc commencer par récupérer un numéro de trackable. Si vous jouez depuis longtemps, vous avez certainement un numéro de trackable qui ne sert pas et que vous allez pouvoir utiliser. Peut-être le numéro récupéré sur l’animation « Mary Hide », sur un de vos T-shirts « souvenir » d’un évent, sur un TB qui n’est pas en circulation, etc. Sinon, il vous faudra acheter un TB quelconque pour en récupérer le code. À noter qu’à notre niveau nous ne pouvons pas acheter juste un numéro,  il faut acheter l’objet qui va avec.

Je ne vais pas vous faire un tuto sur la création du TB car vous trouverez des explications très claires sur l’excellente chaîne Youtube de Geocaching with Lampay.

La particularité de notre TB est qu’il faudra cocher la case « Indiquer que cet objet voyageur pourra être collectionné. » Cela veut dire que vous ne l’aurez pas dans votre inventaire, que le site ne vous proposera pas de le déposer, et que les autres géocacheurs ne pourront que le découvrir, mais pas l’ajouter à leur inventaire.

2018-07-22 (11)

En rouge, le code à ajouter à vos trackables (c’est cadeau 😉 )

Vos SWAG et trackables sont maintenant prêts à conquérir les caches du monde entier ! Et vous avez vous d’autres techniques pour en fabriquer ? N’hésitez pas à partager vos créations ou découvertes !

4 réflexions sur “Fabriquer facilement quelques « SWAG » et trackables à déposer dans des géocaches (Bidouille)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s