Geocaching.com contre Projet-GC : qui vous fera gagner la course aux FTF ?

Il fait 100 FTF en un mois grâce à ce truc tout simple : ce que les pros du géocaching veulent vous cacher…. Cliquez ici pour en savoir plus ! Non, je plaisante ! Mais j’ai toujours voulu moi aussi utiliser cette phrase « putaclic » :p En fait, je vais vous présenter l’outil de Project-GC qui représente une alternative au site officiel pour configurer vos alertes de publications de caches. Quels sont les avantages de l’un et de l’autre ? Allez-vous aussi faire 100 FTF ce mois-ci ? Euh… la réponse est certainement non :p

AlertesPGC

Vous pensez que ça va se voir que je ne sais pas me servir d’un logiciel de manipulation d’images?

Alors que je regardais tranquillement une des mes chaînes Youtube préférées, dédiée au Géocaching, tout en me baignant dans une piscine de géocoins, tel l’oncle Picsou, je me disais que Lampay, « il était quand même vachement balèze » pour faire de la vulgarisation. Et même moi, j’ai tout compris. C’est dire qu’il explique bien… ou longtemps ! Et ce, bien que le système de gestion des alertes pour la publication des caches de Groundspeak, ne soit quand même pas ce qu’il y ait de plus ergonomique.

Alerte01

Mes alertes gérées par geocaching.com. Pas d’évents ? Normal, je n’aime pas les gens :p

 

Petit rappel : de quoi parle-t-on ?

On me dit dans l’oreillette (oui j’ai une oreillette, parce que je suis sourd) que depuis qu’il y a eu un reportage sur le Géocaching sur TF1, il faut faire simple et reprendre quelques bases. Donc je m’exécute ! Être FTF (First To Find) ou PAT (Premier A Trouver) consiste à signer le logbook d’une cache en premier. Et même si les FTF, ne sont pas reconnus par Groundspeak, qui ne veut certainement pas stimuler le côté « compétition » du jeu, de nombreux sites et applications, eux le gèrent très bien. Et, bien sûr, il y a une certaine gloire, voire une gloire certaine, à être le premier à trouver, toutes affaires cessantes, un Tupperware planqué au fin fond d’une forêt… C’est dur à comprendre pour le commun des mortels, mais c’est ainsi.

Et pour savoir si une nouvelle cache vient de sortir, vous pouvez soit vous installer devant votre écran et rafraîchir la carte des géocaches, toutes les 5 minutes, pour voir si un nouveau point apparaît (c’est la touche F5 de votre clavier… euh, je plaisante ! Ne le faites pas !), soit vous pouvez configurer une alerte sur le site geocaching.com.

Et comme certains ont très bien fait les choses, je vous renvoie à la vidéo de la chaîne Geocaching with Lampay.

Merci d’avoir lu cet article ! Rendez-vous dans environ deux semaines ! Ah ? Non ? Ce n’est pas fini ???

Donc ça, c’est pour la version classique. Mais il y a une autre possibilité pour être alerté des nouvelles sorties, avec l’utilisation du site Project-GC. Celui-ci propose de très nombreux outils dont un plutôt performant pour les notifications. Le site apporte quelques améliorations notables, mais possède toutefois quelques limites. La première est de faire partie des fonctions qui rentrent dans l’abonnement payant. Et ça, je préfère le signaler d’emblée, car ce sera le principal point négatif pour nombre de géocacheurs. Pour les autres, ce sera une raison de plus d’être heureux de payer leur cotisation au site. À noter, toutefois, que les alertes via geocaching.com ne sont également possibles que via l’abonnement Premium.

PGC

 

Mais pourquoi donc des notifications ?

La première raison est, évidemment, la chasse au FTF ! Franchement, ce n’est pas mon but, mais je respecte ceux pour qui c’est un challenge. Avec l’alerte, vous êtes averti dès la publication de la cache et cela vous permet de vous rendre sur place le plus vite possible. Il y a un côté compétition ou challenge personnel, selon votre façon de voir les choses.

La seconde raison est le fait de faire de la « veille ». J’aime bien savoir ce qui est sorti récemment pour prévoir mes prochaines balades ou commencer à plancher sur les énigmes des mystères. C’est dans cet usage que je me sers de la notification des nouvelles publications.

Configurer les notifications avec Project-GC

Configurer les notifications (ou alertes, selon votre niveau d’excitation à l’arrivée de l’information) est facile. Cliquez sur votre pseudo en haut à droite puis sur « Notification de nouvelle cache ». Une fois ceci fait, appuyez rageusement (ou avec délicatesse, c’est selon) sur le bouton bleu « Ajouter une nouvelle notification ».

Alerte02

C’est là que l’on va !

Magie et diablerie ! Un nouveau panneau d’information vient d’apparaître à droite avec moult choix. Faites-vous donc plaisir et choisissez ce que vous voulez cher(e) ami(e) !

Alerte06

Comme vous pouvez le voir, vous avez en même temps un système qui peut être très simple ou beaucoup plus subtil. Il est très simple, si vous voulez avoir des notifications sur tout ce qui sort à proximité de chez vous : un clic sur l’icône « maison », un sur le rayon si vous voulez quelque chose de différent de 100 km (je choisis en général 20 ou 30 kilomètres), un clic sur « sauvegarder » et c’est bon ! Je vous conseille tout de même de changer le nom, qui est par défaut la date, pour un nom compréhensible, surtout si vous comptez créer plusieurs notifications. En tout cas, vous voici maintenant avec une notification pour tous les types de caches que ce soient des tradis, des multis ou, que sais-je, des virtuelles à faire à dos de licorne !

« Oui, mais, moi je veux uniquement une alerte sur les mystères avec une difficulté supérieure à 4.5 et qui sont des nanos dans des forêts gigantesques, dans un rayon de 13km, mais en France ou en Belgique et non pas en Allemagne ou au Luxembourg, vu que je vis à la frontière et que je ne parle toujours pas correctement allemand (et encore moins luxembourgeois). Alors, comment je fais ? »

Et bien tout d’abord, tu dis « je voudrais » et non pas « je veux », et ensuite tu cliquettes de-ci de-là sur les différentes options. Lorsque la case est laissée vide, tout est validé, mais lorsqu’on grise une ligne, les autres lignes sont exclues. Il est ainsi possible d’aller cocher deux pays inclus dans le rayon configuré, puis un ou deux types de caches et trois niveaux difficultés, par exemple. Vous pouvez aussi choisir un département bien précis, si vous considérez, par exemple, qu’aller géocacher dans le 54 est complètement insensé (amis meurthe-et-mosellans, vous avez le droit de m’envoyer des insultes 😉 ). Et évidemment vous pouvez choisir, comme centre, n’importe quel point autre que votre domicile (on verra que l’on peut faire mieux ;)).

Alerte05

Petit rappel sous Windows, on garde la touche « Ctrl » enfoncée pour sélectionner un nouvel élément en plus de celui/ceux déjà choisi(s), et on utilisera la touche « Maj » pour sélectionner tous les éléments entre les deux choisis. Sous Mac, c’est encore plus simple : débrouillez-vous 🙂

Une fois fait, vous aurez en bas à gauche de votre page de notifications, une nouvelle ligne. Il faudra faire attention au nombre de notifications estimées, car vous voyez au-dessus qu’il y a une limite (100/jour et 500/mois) au-delà de laquelle, vous ne recevrez plus d’informations.

Alerte04

Attention a ne pas dépasser les bornes !

Vous pouvez bien sûr modifier vos notifications et en ajouter de nouvelles. Cela peut être intéressant, si vous voulez une notification pour toute nouvelle tradi ou multi qui sortirait dans un rayon de 10 km, où potentiellement vous pouvez faire un FTF, mais des notifications à 50 km pour les T5 et une à 30 pour les mystères. Vous pouvez également mettre des notifications en pause, si vous partez en vacances par exemple. Dans ce dernier, n’oubliez pas de m’emmener, je cherche les caches là où on me dit de chercher et je suis propre et poli (enfin, la plupart du temps).

Vous allez me dire que vous n’avez pas vu comment planifier les évents avec PGC. Et vous aurez raison ! Mais ce n’est pas une raison pour vous la péter. J’espère ne pas dire d’erreur, mais à priori quand vous validez votre adresse pour les envois de mails, Projet-GC vous configure par défaut une notification pour tous les évents sur 100 km et ceux-ci ne semblent pas rentrer dans le décompte des emails envoyés. Vous pouvez bien sûr modifier les différents paramètres dans la rubrique « Notifications d’événements ». Je vous laisse faire, c’est tout simple. Et en plus vous aurez une jolie carte qui vous montre la zone d’alerte.

Alerte03

Quelques différences entre les deux systèmes

Le délai de l’alerte : Sans aucune surprise, Groundspeak est plus rapide que Project-GC, mais sur les différentes alertes reçues, la différence est de maximum de deux minutes. De quoi vous faire arriver STF ? Peu probable. Toutefois, le bon point va à geocaching.com

Alerte12

Une différence de timing minime entre les deux lignes du bas. Celle de 16h45, on en reparle tout de suite. 🙂

Alerte lorsque le FTF est fait : Ça y est vous êtes enfin prêt à partir ? C’est très bien, vous pouvez retourner vous coucher ! Project-GC, vous enverra également une alerte lors du premier log sur une nouvelle géocache. Vous saurez ainsi que le FTF est fait et que ce n’est plus la peine de vous dépêcher. C’est une fonction que je trouve plutôt pratique pour les chasseurs de FTF. Et puis moi, j’aime bien savoir qui a fait le FTF :p.

alerte09

Trop tard !

Moins d’options dans les alertes : Par contre, vous remarquerez qu’il manque quelques options par rapport au site officiel, où vous pouvez demander une notification pour à peu près tout et n’importe quoi : de l’indication de maintenance à l’alerte pour n’importe quel found-it.  C’est parfois dommage, par exemple pour connaitre les maintenances, histoire de savoir si une cache/série a été fraîchement révisée.

alerte13

Sur la version de Groundspeak, vous pouvez recevoir des alertes pour de nombreux événements liés à des caches. Si vous ne voulez que les nouvelles publications, choisissez « Publish Listing ».

Le contenu des notifications : Voila un des gros points forts Project-GC. En effet, en plus des traditionnelles informations vous aurez les icônes d’attributs, la cotation, la taille, le hint et l’adresse. Ce dernier point est vraiment intéressant, car savoir qu’une cache est a XX km de chez soi, c’est bien. Mais savoir qu’elle est sur le trajet pour aller au boulot, par exemple, c’est mieux… L’apparition, ou non, du hint dans le mail est bien sûr paramétrable. De plus, vous trouverez, en plus de l’intégralité du listing de la page, des cartes de la cache avec trois niveaux de zoom. Et puisque vous m’êtes sympathique, je vous rajoute les liens directs vers Street View et Google Map, histoire de gagner du temps au lancement de la navigation depuis le mail reçu sur votre téléphone. Bref, un gros avantage, qui vous évitera d’avoir à cliquer sur tous les liens de toutes les notifications de geocaching.com.

Alerte11

Haut de la notification avec beaucoup d’infos utiles

 

Alerte10

Le bas de la notification avec trois niveaux de cartographie

Pas de limite de distance : Une autre différence est dans le kilométrage du rayon d’alerte que vous pouvez choisir. Groundspeak vous limite à 80 km, alors que PGC ne vous limite pas, à part par le fait que plus agrandissez la zone de recherche et plus vous atteindrez rapidement la limite d’alertes fixée par PGC. Je ne suis pas sûr que ces différentes limites fixées soient handicapantes.

Zone géographique dynamique : Avec Project-GC, vous pouvez définir un point central qui se déplacera avec vous. Vous avez pour cela l’option « Centre Dynamique » qu’il faudra utiliser avec l’application « GPS Logger » pour Android (cela ne fonctionne donc que si vous avez un téléphone/tablette avec cet OS). Ainsi, si vous vous déplacez beaucoup et que vous souhaitez avec des alertes là où vous êtes, l’option sera très utile.

Alerte quotidienne : Si vous ne courez pas après les FTF et que vous voulez seulement savoir ce qui a été publié dans la journée, vous pouvez ajouter choisir l’option « Résumé quotidien », qui vous indiquera une fois par jour les nouvelles caches qui n’attendent que vous. Cela vous évitera les notifications de mails inutiles.

Filtre par propriétaire : Une fonction que j’adore, c’est qu’il est possible de suivre les publications d’un poseur spécifique. De quoi être averti que votre owner préféré, qui malheureusement habite loin de chez vous, vient de poser une cache ou une série à faire absolument (essayez donc par exemple avec Bitzlav, Jolivu ou encore Jillpit 😉 )

Le contenu des notifications d’évents : Dans ce cas, en plus des informations classiques, PGC vous ajoutera une carte vous situant sur une carte l’évent par rapport à votre position. Simple et pratique pour localiser « the place to be » dans un patelin que vous ne connaissiez même pas (ben oui, s’il n’y a pas de géocache…).

Alerte08

La carte super pratique pour voir d’un coup d’œil où se trouve l’évent

Le récapitulatif

Project-GC geocaching.com
+ : Pas de limite de rayon – : Rayon limité à 80km
+ : Possibilité de créer une notification pour un owner particulier – : Alertes uniquement par zone
+ : Notification par mail très complète – : Notification minimale
– : Notification légèrement décalée dans le temps + : Notification plus rapide
– : Limite quotidienne/journalière + : Pas de limite en quantité
+/- : Abonnement PGC +/- : Abonnement Premium
– : Alertes pour certaines « actions » seulement + : Possibilité de recevoir des alertes pour de nombreux événements de la vie d’une cache
+ : Paramétrage fin possible – : Pas de filtre possible
+ : Alerte pour le premier log d’une cache – : Non, à moins de demander tous les logs de toutes les caches
+ : Possibilité de paramétrer toutes les alertes pour toutes les caches en une manipulation (ou type par type) – : Il faut créer une alerte par type de cache
+ : Possibilité d’avoir un centre dynamique – : Il faut créer plusieurs alertes à activer/désactiver selon sa localisation (et bien sûr, une par type de cache)

En conclusion :

Je pense que ça transparaît « un peu », j’aime bien les alertes de Project-GC, qui apportent quelques petites améliorations agréables par rapport à la version standard. Est-ce que cela va faire une quelconque différence au final ? A mon avis, pas vraiment. Mais si vous chassez le FTF avec un train de retard, l’alerte vous indiquant qu’un log est enregistré, vous évitera de devoir rafraîchir régulièrement la page de la cache.

4 réflexions sur “Geocaching.com contre Projet-GC : qui vous fera gagner la course aux FTF ?

  1. Ah Ah, je connais cet avatar!! (Depuis peu)
    Et surtout, j’ai vu mon pseudo sur une des photos. Je ne sais pas pourquoi, mais ça m’a foutu un stress! 😉
    Article très intéressant et extrêmement agréable à lire. 👍😁
    Je dois encore être en version bêta des alertes PGC, ou avoir une option cochée, mais mes alertes ne tombe que les matins entre 5h et 6h…

    J'aime

    • Hello ! Oui, j’ai vu après publication que j’avais mal coupé mon image :s En fait pour ton soucis, je pense que tu as la version « digest » des alertes. Elle commence avec quelque chose comme [PGC-NEW digest] au lieu de [PGC NEW]. Il y a case « Notification quotidienne » qui doit être décochée pour recevoir les alertes en temps réel.

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s